Cliquez pour en savoir
Janvier 2016

Lynch-Bages & Cie remporte la compétition internationale "Global Best of Wine Tourism 2016"

Après son "Best Of d’Or" obtenu en octobre à Bordeaux dans la catégorie "Services Oenotouristiques", Lynch-Bages & Cie, a été sacré Global Best Of Wine Tourism 2016 le 12 novembre 2015.

Ce prix, qui vient récompenser l’excellence de ses prestations d’accueil conjuguant la vigne, l’histoire, la culture et l’art de vivre, a été remis par un jury composé des principaux acteurs économiques culturels des Capitales des Grands Vignobles (Great Wine Capitals), réseau de 8 grandes métropoles possédant un vignoble de renommée internationale : Bilbao/Rioja (Espagne), Bordeaux (France), Cape Town (Afrique du Sud), Mayence/Rheinhessen (Allemagne), Mendoza (Argentine), Porto (Portugal), San Francisco/Napa Valley (USA) et Valparaíso/Vallée de Casablanca (Chili).

50 candidats, déjà titulaires d’un "Best Of" reçu dans leur pays (sur 386 dossiers initialement déposés), étaient en lice pour cette remise de prix des « International Best Of Wine Tourism 2016 ». 

Une expérience unique en bordelais

L’œnotourisme à Lynch-Bages, c’est une tradition, amorcée par Jean-Michel Cazes dès les années 1970 puis perpétuée par son fils Jean-Charles dans les années 2000.
Depuis 2010, l’ensemble des activités "Lynch-Bages & Cie" est dirigé par Céline de Labrousse. " Lynch-Bages & Cie" réunit le Château Cordeillan-Bages, hôtel**** et restaurant gastronomique dirigé par le chef Jean-Luc Rocha (MOF, deux étoiles Michelin), le Café Lavinal et les boutiques et les commerces du village de Bages. La structure gère également les visites du château Lynch-Bages, les expositions d’artistes contemporains présentées chaque été, des cours de dégustation. Sans oublier la société VINIV, qui dispose de ses propres chais dans le village et propose au visiteur, d’élaborer son grand vin de Bordeaux personnel.

Toute l’équipe de Lynch-Bages & Cie, avec la famille Cazes, sont heureux de cette récompense. Elle contribue à la renommée internationale de Lynch-Bages, de Cordeillan-Bages, de Pauillac et de tout le Médoc.

Retrouvez les lauréats et toute l'actualité de Best of Wine Tourism sur bestofwinetourism.fr 

 

Cliquez pour en savoir
Juilllet 2015

Alliance Lan Chi Pat : les élèves accueillis à Pauillac

Le 19 juin 2015, un groupe de jeunes de Hong-Kong a été reçu à Pauillac dans le cadre d’un échange scolaire et culturel organisé depuis 8 ans par l’Alliance Lan Chi Pat.

Après la visite de dix collégiens médocains en Asie au mois d’octobre, dix jeunes hongkongais ont visité la France à partir du 19 juin. Comme chaque année au printemps, Lynch-Bages a accueilli ces élèves accompagnés de deux professeurs de la Lan Chi Pat Memorial Secondary School, de Tseung Kwan, ville des nouveaux territoires de Hong Kong.

L’Alliance Lan Chi Pat, qui organise cet échange avec le collège Saint-Jean de Pauillac, a été créée il y a 8 ans sous l’impulsion de Jean-Michel Cazes. Lynch-Bages et cette école étaient faits pour se rencontrer : le nom « Lan Chi Pat » désigne Lynch-Bages à Hong Kong, du fait de la difficulté de prononciation du nom original !

Convivialité et découvertes

Encadrés par Hélène et Pauline, les jeunes hongkongais ont visité la France, en commençant par le Médoc et Lynch-Bages où ils ont appris les étapes de l’élaboration du vin. Ils logeaient à Lynch-Bages dans notre « petit château », et ont dîné au Café Lavinal avec leurs camarades français.

Après cette journée gastronomique, ils ont passé le week-end avec les familles de leurs correspondants et visité Pauillac et le Bassin d’Arcachon. Une semaine riche en découvertes les a amenés tour à tour au Zoo de La Palmyre, à Bordeaux, sur la dune du Pyla et la route des châteaux. Le voyage s’est achevé par la fête de fin d’année des 3èmes au collège, avant une dernière escapade à Paris et Versailles.

L’échange culturel au cœur du voyage

Les parents d’élèves français ont organisé un cocktail dans la salle des vendanges de Lynch-Bages. Les élèves de Lan Chi Pat, qui tient son nom d’un grand compositeur cantonais, y ont fait la démonstration de leurs talents. Ils ont ainsi présenté un show musical en costumes traditionnels de l’opéra chinois, provenant de la collection de l’école. Une deuxième représentation a eu lieu au Château Clerc Milon de Pauillac dans le cadre du diner du Rotary Club du Médoc.

L’origine de l’Alliance Lan Chi Pat

En 2007, Jean-Michel Cazes se lie d’amitié avec la directrice de la Lan Chi Pat Memorial Secondary School, Shi Fung-Ling et ils mettent ensemble en place cet échange scolaire. L’école de Hong Kong accueille des élèves de 11 à 18 ans. Elle met l’accent sur l’opéra et la musique et possède une superbe collection de costumes et d’instruments. Du côté français, l’échange est destiné à des élèves de 15 ans, scolarisés au collège Saint-Jean, voisin de Lynch-Bages et spécialisé dans les langues étrangères. L’opération est soutenue par la commanderie de Bordeaux et Cathay Pacific Airways ; Plus de 100 élèves en ont bénéficié depuis 2008.

 

Cliquez pour en savoir
Juillet 2015

Fertilisation géolocalisée, une variante de la viticulture de précision

Après avoir cartographié l’ensemble du vignoble avec un géo-référencement au centimètre près, Lynch-Bages pratique aujourd’hui la fertilisation géoréférencée sur l’ensemble de la propriété. Explications sur cette innovation technologique avec Nicolas Labenne, directeur technique du Château Lynch-Bages.

Fertilisation géolocalisée

Cette année, le Château Lynch-Bages innove de nouveau avec la fertilisation géolocalisée de son vignoble. De quoi s’agit-il ?

Nicolas Labenne : « Notre connaissance fine du vignoble et l’innovation technologique nous permettent aujourd’hui de pratiquer une viticulture de précision. Ainsi, nous modulons désormais l’épandage des doses d’amendements organiques et minéraux sur l’ensemble du vignoble avec la possibilité de fractionner des zones d’application inférieure à 5 mètres. Cette opération présente deux avantages : réduire les apports – de 15 à 20 % - et, surtout, mieux les répartir selon les besoins de chaque zone prédéfinie. »

Pourquoi ce pas peut-il être franchi aujourd’hui ?

NL : « C’est le résultat d’un travail démarré en 2009, avec une étude de résistivité et de potentialité des sols notamment. Il s’agissait de mesurer l’hétérogénéité intra-parcellaire de notre vignoble. De ce long travail de cartographie, enrichi d’analyses propres au végétal, nous avons défini cinq grandes classes de terroirs aux potentiels qualitatifs différents au sein de la propriété. Nous avons utilisé cette connaissance dès 2009, pour créer un découpage d’une trentaine de sous-zones de récolte afin de réaliser des vendanges sélectives. Aujourd’hui, avec les avancées technologiques de nos partenaires, nous franchissons une nouvelle étape et entrons dans la viticulture de précision, avec des applications comme la fertilisation géolocalisée. »

Quels sont les avantages pour le vignoble et, in fine, pour le vin ?

NL : « On est ici dans le détail. Et c’est une multitude de détails qui fait la qualité d’un vin. Les applications déjà réalisées commencent à livrer leurs premiers résultats, comme une meilleure homogénéité du végétal et, ensuite, une constitution du moût avec notamment des taux d’acidité plus stables et une meilleure concentration en sucres. L’impact est aussi environnemental : cette viticulture, plus judicieuse et précise, nous permet un suivi optimal et un développement durable pour le Château. Elle permet par exemple, des économies d’intrants, y compris bientôt pour les traitements phytosanitaires, mais aussi de mieux gérer le renouvellement du vignoble et son homogénéité à long terme. »

La viticulture de précision à Lynch-Bages, en bref

Étape 1 : observation
Pour mieux connaître le vignoble, Lynch-Bages établit depuis 2009 un géo-référencement détaillé de son vignoble (rangs, orientation, longueur, surface réellement plantée, etc.), avec satellites, drones et GPS.

Étape 2 : caractérisation
À l’aide des données recueillies, qui ont mis en évidence une grande variabilité du vignoble, un nouveau zonage intra-parcellaire est effectué.

Étape 3 : préconisation
Effeuillage, fertilisation, renouvellement, etc. La stratégie de viticulture de la propriété est entièrement revue et optimisée.

Étape 4 : mise en œuvre
Les premiers essais de fertilisation géolocalisée sont effectués en 2012. Avec la carte géo référencée insérée dans le GPS du tracteur, les intrants sont régulés, soit par variation du débit de l’épandeur (apports minéraux), soit par variation de la vitesse d’avancement du tracteur (compost végétal naturel). C’est tout le cycle de production (adaptation des effeuillages, renouvellement, vendanges sélectives, etc.) qui profite de l’innovation.

Cliquez pour en savoir
Janvier 2016

Nouvelles assiettes de présentation au restaurant gastronomique

Dans le vignoble, le mois de juillet correspond au moment où les baies se chargent de couleur… C’est la véraison. La couleur passe du vert au rose puis du bleu-rouge au noir pour les cépages rouges et du vert au translucide ou jaunâtre pour les cépages blancs.
Jean-Charles Cazes souhaitait illustrer cette étape du cycle de la vigne et a fait appel à l'architecte d'intérieur Anne-Monique Bonadei pour la représenter sur les nouvelles assiettes du restaurant.

 


Créées en collaboration avec Anne Monique Bonadei et la maison Bernardaud, nos nouvelles assiettes déclinent la véraison sur trois modèles différents

 

Disponibles à la vente en coffrets cadeaux de 2 assiettes
320€ + frais d'envoi

Cliquez pour en savoir
Juin 2015

BBR et VINIV soutiennent l’alphabétisation des enfants défavorisés

Le célèbre caviste londonien Berry Bros. & Rudd (BBR), également considéré comme le plus ancien marchand de vins & spiritueux au Royaume-Uni, partenaire de VINIV depuis 2014, a lancé une initiative originale : recueillir des fonds au profit de l’association caritative Room to Read, qui œuvre à l’alphabétisation d’enfants dans les pays en voie de développement.

BBR a acheté 10 barriques (soit 2 880 bouteilles) de « Widely Read », le vin créé avec VINIV pour l’opération. L’assemblage a été déterminé le 31 mars 2015 par Stephen Bolger (VINIV), Eric Boissenot (récemment nommé « l’œnologue-conseil le plus influent dans le monde du vin » par The Drinks Business), Jancis Robinson (journaliste du Financial Times – lire l’article « Blend ambition ») et Simon Staples (BBR).

Le lendemain, près de 570 bouteilles de « Widely Read » ont été vendues lors d’un dîner caritatif organisé à Tokyo (Japon). Une première étape avant de nouvelles ventes aux enchères organisées dans plusieurs villes, dont Paris (France) et Londres (Royaume-Uni).

Pour soutenir ce beau projet, VINIV a choisi à son tour d’offrir une barrique du millésime 2014 à Room to Read Japon.

Cliquez pour en savoir
05 Mai 2015

Mise en bouteille de Blanc de Lynch-Bages 2014

Après six mois d’élevage en barriques, Blanc de Lynch-Bages 2014 a été mis en bouteille dans la seule journée du mardi 7 avril 2015 à la propriété près de Pauillac, dans le Médoc.

Réalisée sous azote afin de garantir la qualité du vin, la mise en bouteille s’est déroulée dans des conditions optimales. La fraîcheur de juillet-août 2014 et le temps clément de septembre ont été propices à un beau millésime de blanc sec. Blanc de Lynch-Bages 2014, extrêmement riche et frais, développe en bouche un superbe volume et une agréable vivacité.

Les secrets de la mise en bouteille

L’occasion se prête à partager les « secrets » techniques qui font notre vin blanc. Son assemblage, tout d’abord : 52 % de sauvignon blanc, 28 % en sémillon et 20 % de Muscadelle.

Mise en bouteille du Blanc Lynch-Bages

Saviez-vous que jusqu’en 2010, Blanc de Lynch-Bages était mis en bouteille en juin ? Depuis, nous avons opté pour une mise plus précoce en avril afin de conférer au vin une plus grande fraîcheur et de le laisser reposer plus longtemps avant d’être mis à disposition des amateurs en septembre.

C’est également depuis 2010 que nous avons choisi des bouchons de 25 mm de diamètre (soit 1 mm de plus qu’à l’accoutumée), de façon à diminuer la diffusion de l’oxygène dans la bouteille. Enfin, nous avons adopté un repérage optique qui permet d’orienter le bouchon et de choisir le plus « joli » des deux bouts qui sera en contact avec le vin.

Cliquez pour en savoir
29/04/2015

Les vins des domaines Jean-Michel Cazes font le tour du monde

Domaine des Sénéchaux et Roquette e Cazes présentés à Londres, Villa Bel-Air à bord de la classe affaire de Eva Air… Les vins des domaines Jean-Michel Cazes partent à la rencontre du monde au printemps 2015.

Roquette e cazes - Londres

Londres : Roquette e Cazes 2012, Xisto 2011 et Xisto 2012 ont été présentés lors du « New Douro Wine Tasting », à la résidence de l’Ambassadeur du Portugal à Londres.

Vins Jean Michel Cazes - Berlin

Berlin : les vins des Domaines Jean-Michel Cazes étaient présentés au salon organisé par Reidemeister & Ulrichse au NHow Hotel.

Jean Michel Cazes - Moyen Orient

Moyen-Orient : Jean-Charles Cazes et Florent Cazaux, responsable du marché Travel retail JM. CAZES SELECTION, ont participé à plusieurs événements au Bahreïn, à Dubaï et à Abu Dhabi.

Michel Lynch - Japon

Japon : Jean-Baptiste Cheylac, Directeur général JM. CAZES SELECTION, a présenté Michel Lynch à Nagoya et Osaka.

Dans les airs : Villa Bel-Air rouge 2010 est proposé à bord de la classe affaire de la compagnie taïwanaise Eva Air.

Vins Jean Michel Cazes - Prague

Prague : A l’occasion des journées portes ouvertes de notre client K2T, L’Ostal Cazes et Domaine des Sénéchaux ont été dégustés par plus de 200 personnes.

Vins Jean Michel Cazes - Lisbonne

Lisbonne : Florent Cazaux, responsable du marché Travel retail JM. CAZES SELECTION, a fait déguster les vins des Domaines JMC aux 300 visiteurs des portes ouvertes de notre importateur Direct Wine.

Vins Jean Michel Cazes - Prowein - Düsseldorf

Düsseldorf : L’équipe JMCS était au Salon Prowein et les vins du Domaine JMC étaient représentés lors de nombreuses dégustations et Masterclass. Une soirée JMC a été organisée la veille au restaurant français Haus Meer, qui avait préparé un repas sur mesure pour L’Ostal Cazes et Villa Bel-Air.

Cliquez pour en savoir
29 avril 2015

Millésime 2014 : que retenir de la semaine des Primeurs 2015 ?

Fréquentation, notations, appréciations… La semaine officielle des Primeurs, organisée par l’Union des Grands Crus de Bordeaux (UGCB) du 29 mars au 3 avril 2015, a donné la tendance du millésime 2014. Le bilan pour Château Lynch-Bages et les Domaines Jean-Michel Cazes.

1. Millésime 2014 : la rive gauche a le vent en poupe

De l’avis de l’ensemble des observateurs, 2014 est le millésime du Cabernet-Sauvignon. Après un été frais et humide, ce cépage tardif a en effet profité à plein du soleil de septembre. Un été indien médocain exceptionnel, qui a même prolongé ses rayons jusqu’à la mi-octobre, permettant au Cabernet-Sauvignon d’atteindre sa parfaite maturité, en sucre comme en tanin. 

Le millésime 2014 vu par Jean-Charles Cazes

Intensité et profondeur caractérisent Lynch-Bages 2014

« Intensité », « puissance », « profondeur » sont quelques uns des adjectifs qui sont ressortis des premières dégustations, annonçant des vins de grande garde.

Ailleurs, et notamment dans le Minervois, la climatologie capricieuse – voire dramatique pour certaines régions – a sollicité des prises de décision rapides et un tri rigoureux pour atteindre la qualité voulue. Epargnée par les averses de grêle, la vigne de L’Ostal Cazes a notamment livré de superbes syras.

2. Fréquentation en hausse à Lynch-Bages

L’enthousiasme ressenti autour de ce millésime 2014 sur la rive gauche s’est confirmé par la hausse de la fréquentation à Château Lynch-Bages pendant la semaine officielle des Primeurs, avec 30 % de dégustateurs de plus qu’en 2013.

Top 5 des nationalités présentes

 

Répartition de la fréquentation à Lynch-Bages

Merci à tous les participants !

Cliquez pour en savoir
29/04/2015

Lynch-Bages primé par Asia Tatler et Vivino

Chaque année, les lecteurs du magazine lifestyle Asia Tatler désignent leurs hôtels, villes, compagnies aériennes, designers de mode et… vins préférés.

En 2014, Lynch-Bages a reçu le grand prix des lecteurs de Hong Kong dans la catégorie vins.

Dans le même temps, Blanc de Lynch-Bages 2011 s’est classé n°1 dans la catégorie des Bordeaux blancs les mieux notés sur l’application Vivino et se voit décerner un Wine Style Award.

 

Diplôme Vivino Wine Style Award 2014

 

Ce classement est le produit des 13 millions d’avis et notes de dégustation publiées durant l’année par les quelque 8 millions d’utilisateurs de Vivino sur téléphones mobiles, l’application la plus utilisée pour les avis sur le vin.

Cliquez pour en savoir
Décembre 2014

Carafage, décantation, température : les conseils du Cercle Lynch-Bages

Les fêtes de fin d’année représentent un moment particulièrement propice à l’ouverture de quelques bouteilles jeunes ou conservées en cave durant de nombreuses années. Le Cercle Lynch-Bages vous conseille pour sublimer votre sélection de fêtes.

Au moment des fêtes, la préparation des vins (température, passage en carafe, accord mets et vins) est une étape primordiale. Il convient de distinguer le carafage de la décantation d’un vin.

Le carafage, pour les vins jeunes

Le carafage a pour but d’oxygéner le vin afin de lui permettre de révéler davantage d’arômes et un équilibre gustatif optimal. Il correspond donc à des vins jeunes et pourra être fait, sans trop de ménagement, dans une carafe très ouverte et relativement évasée à sa base.

La carafage pourra également permettre d’isoler le peu de dépôt contenu dans la bouteille. Très répandue pour les vins rouges, cette technique peut également convenir à certains grands vins blancs ou champagnes.

La décantation, pour les vins de longue garde

La décantation, comme son nom l’indique, définit l’action de séparer l’éventuel dépôt, qui a pu se développer dans la bouteille pendant les quelques années de garde, du vin lui-même. Cette action nécessite d’opérer délicatement afin de ne pas remettre ce dépôt en suspension dans la bouteille.

L’utilisation d’une bougie placée en dessous de l’épaule de la bouteille pourra être utile à cette manipulation. Le vin n’ayant pas besoin d’oxygénation particulière, il est conseillé d’utiliser une carafe étroite au col fin, préservant le vin de toute oxydation inopportune.

La température de service d’un vin peut également modifier considérablement la dégustation. Un vin rouge conservé en cave de vieillissement (environ 14°C) pourra être préparé 1 à 2 heures avant le repas et stocké dans une pièce tempérée (20°C). Un principe à retenir : il est plus simple de réchauffer un vin que de le rafraîchir.

En savoir plus sur les ateliers du Cercle Lynch-Bages destinés aux amateurs de vins.

Pages